jeudi 14 août 2014

Celle qui a failli me faire jeter ma machine à coudre



Merci pour vos doux mots d'hier...

ça fait du bien de vous retrouver...
Et donc, pour procéder par ordre...
Voici l'histoire de la robe qui a été un des déclencheurs
de ma pause bloguesque...


Dans mes derniers billets, d'il y a longtemps,
quand c'était presque encore l'hiver,
je vous ai régulièrement raconté mon désarroi des derniers mois...
impossible de réussir à coudre un truc...
y avait toujours un hic...
mauvais patron pour ma morphologie, mauvais tissu pour le patron
et patati et patata...

Et puis, vint le summum intersidéral de la frustration universelle...
La jolie robe croisée du Burda Plus PE2014...


Coup de coeur total et immédiat pour le patron,
pile, dans mon stock, le tissu qui va bien,
la jolie dentelle en plus pour border l'encolure,
choix de la taille facile puisque le Burda Plus commence au 44...
Je la veux un peu ample, je la coupe en 46...
Je n'obéis pas tout à fait aux intructions, ne double pas le haut,
la réalise en 2 temps, 3 mouvements,
file l'enfiler et drame...
impossible de la fermer! 

Vlà que, soit j'ai pris 5cm de tour de tout,
soit le 46 du Burda Plus correspond à un 40...
Je ne me laisse pas démonter, me décide de bidouiller un truc,
juste pour voir...
je recoupe les côtés et ajoute une bande de 4cm de part et d'autre...
pas très scientifique mais, ni vu, ni connu,
le tissu fleuri masque le trucage...

Je re-file la ré-enfiler et bardaf...
catastrophe...
je ne rentre toujours pas dedans...
alors, je m'énerve,
la roule en boule et l'oublie quelque jours...

Là, re-belote, je te découpe les côtés,
rajoute de manière tout aussi peu scientifique,
une nouvelle bande de 6cm de part et d'autre...
Je re-re-file la ré-ré-enfiler et...
Miracle ô miracle...
je rentre dedans et j'arrive même à la fermer!

 Mais...
impossible de m'asseoir, de manger ou de respirer...
Et après... 
Figure-toi que j'ai rangé ma MAC - rangé!!!
j'ai tout replié, retrié, mis de côté pour la première fois depuis 6 ans...
plus de pile de tissu dans la salle à manger,
plus de rouleau de papier patron dans le salon,
plus de machine à coudre ni de surjeteuse sur la table,
plus d'épingle par terre que tu marches dessus et que ça fait mal...
pendant près de 2 mois...
carrément...

Et pourtant, qu'est-ce que je le trouve joli ce tissu ;-))


Sur cette dernière photo, tu peux deviner mes bidouillettes et voir combien je suis à  l'étroit...
toutes les coutures craquent au bout de même pas 4 minutes de portage...

21 commentaires:

  1. Dommage pour la respiration, le tissu est joli! Contente de relire a nouveau. Je connais ces moments de ras le bol, parfois ça fait du bien une pause, ça recentre... Mais reste hein?! J'adore ce que tu fais et ton optimisme qui fait du bien!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'ai vraiment été prise d'une flemme immense... du coup, j'ai même carrément arrêté de vous rendre visite... des heures de rattrapage en perspective ;-)

      Supprimer
  2. Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !

    RépondreSupprimer
  3. Arf, malheur ! Je comprends que tu ais tout rangé ! Mais je suis sûre qu'il doit y avoir moyen de récupérer ce beau tissus pour faire autre chose!? :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je n'en suis même pas sûre... avec ce devant croisé, les morceaux sont tout petits... ptet une robe pour ma future nièce?

      Supprimer
  4. Bon, alors toi, tu commences la reprise par les foirages...pour mieux nous montrer demain tes réussites bien sûr ! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ben oui, revenir avec de l'auto-dérision... c'est pas maintenant que je vais changer, non?
      bisouilles

      Supprimer
  5. Je l'ai faite celle-là ! Il y a quelques semaines, et moi c'est la taille qui coinçait ... alors que j'ai coupé la plus grande taille et que je fais un 48 ... Après moults bidouilles j'ai réussi à faire quelque chose d'enfilable, mais de pas forcément agréable à porter, je me sens toute saucissonné dedans. Tu es la seconde que je lis qui dit avoir des soucis avec ce modèle, finalement, ça vient peut-être pas de moi :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah mais merciiiii. tu ne sais pas combien tu me rassures! forcément, à force de m'enfermer dans ma tanière, je n'ai rien vu sur d'autres blogs... si j'avais su ;-)
      bon, un jour peut-être, quand je trouverai à nouveau le tissu qui va bien, je la referai.. en choississant quelques tailles au-dessus ;-)

      Supprimer
  6. Oh ! Tu es revenue ! Quel bonheur ! Plein de voeux de santé et de bonne humeur et la couture suivra...

    RépondreSupprimer
  7. Ba non, t'as pÔ pris 5cm de tour de tout...c'est le modèle qu'est nase !!!
    Joli tissu effectivement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je me suis arrondie, promis... mais pas quand j'ai fait la robe... après...
      maintenant, c'est à peine si je la ferme... ;)))

      Supprimer
  8. ah je me posais des questions (plus de billet depuis pff ,longtemps
    enfin me voilà rassuree
    effectivement je peux comprendre l'arret de tout...la MAC etc ,(moi depuis bien plus longtemps tout est dans un grand sac ,plus de couture etc...
    dommage pour cette robemais tout est pas perdu ,ça va peut etre transforme en autre chose
    ne rien jeter
    marjolaine

    RépondreSupprimer
  9. contente de te revoir ici .... les pauses, ça fait du bien parfois !
    ton sourire, c'est chouette de le revoir :)

    bon pour la robe, aïe aïe ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ce qui est vraiment embêtant avec cette robe, c'est que c'était le 4ème ou 5ème vêtement d'affilée qui déconnait... d'où mon énervage ;-)

      Supprimer
  10. Du coup comment ça se passe? Tu restes debout et tu arrêtes de respirer? :D

    RépondreSupprimer
  11. J'avais aussi repéré cette robe, très flatteuse. Et j'ai trouvé une magnifique jersey "14-Juillet" qui lui irait très bien. Vu tes aventures, je me dis que j'ai bien fait d'attendre... et que je me ferais d'abord une toile avec un jersey à 3 sous de chez toto...
    Ravie de te revoir !

    RépondreSupprimer