lundi 23 février 2015

Semaine 8

Chercher, tester et approuver un modèle maison de nouveaux bavoirs-foulards

Partir acheter des pressions - pour les bavoirs, revenir avec plus que prévu

Dormir à Bruxelles pour pouvoir mieux fêter

encore en couper et en assembler

me rendre compte que les pressions, j'aime pas tout à fait ça

324 mailles, du fil dentelle, rejoindre un KAL
et me dire que je prendrai tout le temps qu'il faut pour le faire...

Prévoir un couscous, les entendre décider de cuire la viande au BBQ - c'est tellement meilleur...
il faisait 4 degrés. et c'était super bon ;-)


jeudi 19 février 2015

Le petit zozio va sortir


Mes parents, depuis le temps,
vous le savez, aiment la photo
Mes parents, depuis le temps,
vous le savez, aiment l'ornitho
Mes parents, du coup, vous le savez,
aiment prendre des photos d'oiseaux
Mes parents, du coup, de temps en temps,
s'offrent un nouvel appareil photo



Et, cette fois, il y a eu un grand débat...
C'est mon papa qui a acheté l'appareil...

Mais l'appareil en question se trouvait être celui 
dont rêvait ma maman depuis longtemps...


Mon papa m'a demandé - pour Noël - 
de faire une housse pour son nouvel appareil...


Ma maman, de son côté, 
m'a proposé de mesurer leur nouvel appareil 
et de lui offrir une housse pour son anniversaire...



Dimanche dernier, pour son anniversaire,
j'ai donc offert à ma maman le cadeau de Noël de mon papa...
Comprenne qui voudra...


Pour le réaliser, je me suis basée sur mon propre tuto(clic)
dont j'ai juste adapté les proportions
au nouveaux jouet de mes géniteurs...
Celui-ci s'y glisse verticalement.
Dans le fond, un gros élastique retient la batterie de rechange
et, sur le couvercle, une poche zippée accueille les cartes.



Le plus compliqué aura peut-être été de choisir les tissus...

Puisque je ne sais toujours pas - en vrai - 
à qui cette housse ornée de zozios
est réellement destinée...

Papa ou maman? Ou un peu les 2?

Mais, je vous préviens, si vous vous disputez,

je reprends la housse...
et vous en emprunte à long terme son contenu ;-))

mercredi 18 février 2015

revenons à nos moutons


Oh la la...
en triant mes photos, j'ai encore trouvé des cadeaux de Noël
que je ne vous avais pas montré...

celui-ci, en l'occurrence, j'attendais de vous montrer
mon moutonesque gilet avant de vous le présenter...
puisqu'il s'agit d'une écharpe qui en est plus que largement inspirée ;-)



J'ai repris le grand motif de feuilles au centre
et, de chaque côté, j'ai ajouté la petite torsade
qui se trouvent sur le gilet.
Et j'ai tricoté toute la laine qui me restait
pour que l'écharpe soit bien longue et que ma belle-soeur
puisse s'enrouler à volonté dedans...



le seul hic? C'est que le Brushed Alpaca Silk a tendance
à parsemer son joli manteau noir de pitits poils blancs.
Heureusement, elle a aussi un manteau gris clair...
allez... sur ce, joyeux Noël, tout le monde ;-)

lundi 16 février 2015

Semaine 7

Assembler les manches

échantillonner le suivant

Ne pas le bloquer, ni coudre les boutons mais le porter tout de suite et prendre une tête d'ahurie

le joli lever de soleil de la semaine ;-)

ajouter 2x48mailles. oui je suis dingue. et alors?

Trier les voitures par couleur avec Arthur

Et aller donner à manger aux quevreuils et aux quevraux

vendredi 13 février 2015

Comme un mouton


Lorsque j'ai vu ce pull chez Made by Bibi,
je l'ai aimé grave comme ça.
J'ai donc acheté le même livre, la même laine,
comme un mouton, sans gêne...




Je l'ai tannée de questions sur comment 
qu'on fait pour comprendre le japonais 
de dedans le livre,


elle m'a adorablement envoyé pleins de liens, 
j'ai compris, j'ai tricoté...

comme un mouton, sans gêne,
le même modèle, la même laine...



Et puis, tant qu'à faire, 
je tente carrément la même pose,


douillettement enveloppée 
comme un mouton, sans gêne...



Le plus amusant, maintenant,
puisque nous sommes presque voisines,
serait de nous croiser dans la rue,
toutes les 2 lovées dans ce délice de laine...

Elle, la bergère; moi, le mouton ;-)



Modèle: Long Cardigan de Mariko Mikuni
Laines: 6,5 pelotes de Drops Alpaca et 7,5 pelotes de Drops Brushed Alpaca Silk, colori écru
Aiguilles: 4,5 et 5mm

Merci, made by Bibi, pour tes précieux conseils et encouragements!

mercredi 11 février 2015

Semaines 5 & 6

Regarder le soleil se lever

Terminer le corps

Farcir des doudous avec des nuages

Me demander si, parfois, je ne superpose pas trop trop de couches.
 tu sais, juste pour le plaisir de porter un max de lainages

Regardez le ciel s'enflammer

Tomber amoureuse d'un tissu tout doux.
Le transformer illico en mangeurs de cauchemars


Boire un Lambic à la Bécasse avant d'aller voir Brigitte

En avoir tout juste assez

Mine que pas, me faire piquer ma laine

Exposer, sourire, parler, rire, rencontrer, m'émouvoir pendant 60 heures au Shopping de Nivelles

Et, malgré la fatigue, regretter que ça se termine

Bon, voilà, j'étais bien repartie...
à publier des trucs régulièrement, à essayer de rattraper mon retard...
(non, je ne tricote pas à la vitesse de l'éclair...
je n'ai presque rien publié en 2014 et triche allègrement ;-))

Et puis, boum, me lever à 7h, partir exposer, rentrer entre 20 et 21h... 
6 jours d'affilée...
 alors, oublie que je t'allume le moindre ordinateur...
Du coup, pas de billet par ici,
pas de visite par chez vous
(et, ouf, la bloggo ne s'est pas completely effondrée.
Elle a juste un peu ouvert les yeux)...

Par contre, j'ai fini les manches de mon Pomme de Pin...
à bientôt, peut-être, normalement ;-)

vendredi 30 janvier 2015

Une histoire (pas) drôle


Si tu lis ce blog régulièrement
ou si tu m'as croisée au moins 2x dans la vraie vie,
tu connais ma robe préf' de préf' de préf'...
Celle en Liberty Wiltshire...
Je la mets tout le temps...
Pardon, je rectifie... je la mettais tout le temps...


Mais laisse-moi te raconter une histoire presque drôle...
Fin décembre, je m'installais pour un marché artisanal.
Pendant 2h, j'ai transporté tout mon matériel de la voiture à la salle
sous un déluge pas possible,
j'ai monté mes tables, mis mes nappes, aménagé l'espace
et installé mes diverses créations.
J'ai rampé sous les tables pour installer quelques lampes,
rempli sagement les sacs de papier de soie pour leur donner une jolie forme,
tout çaaa...
Enfin installée, je commence à m'intéresser aux autres exposants
et là, ma voisine me dit...
"Est-ce voulu que ta robe soit déchirée à l'arrière?"
Hein? Quoi? Horreur? Pardon?
Je me retourne, ne remarque rien...


Elle en rajoute... "Mais non, pas dans le bas...
Elle est déchirée  en travers... juste sous tes fesses..."
Aaaah la honte, le caca...
Ma robe s'est déchirée de gauche à droite... latéralement...
juste sous mes fesses...
et je suis à 45 minutes de route de ma maison...
et les clients commencent à arriver...
la honte, quoi...

Ma voisine me propose d'aller chercher un long gilet ou une jupe chez elle.
Elle habite à côté, elle est mignonne comme tout, on ne se connait même pas...
mais elle taille du 36...
vas-y que j'y rentre ne fut-ce qu'une cuisse, dans sa jupe...

Et là, je me rappelle... Le Liberty, c'est un peu transparent...
Je lui ai cousu un jupon à ma robe préf' de préf' de préf'...
2 carrés de jersey noir, un élastique...
Je n'ai donc pas les fesses à l'air, en vrai... OUF!
J'ai donc coupé ma robe (ouuuuiiiin) de part en part
et l'ai transformée en tunique...

Mais je ne vous pas combien de fois sur la journée,
on m'a demandé - mieux vaut en rire, non? -
pourquoi j'avais oublié de mettre une jupe,
s'il était normal que les bords de ma tunique soient à cru,
si je comptais m'habiller décemment le lendemain
que c'était le comble pour une couturière de porter des vêtements non terminés...



Je ne te surprendrai donc pas si je te dis que,
dès le marché terminé, 
la jumelle de ma robe préf' de préf' de préf fut coupée et assemblée...
Dans un tissu imprimé liberty, cette fois,
qui propose quasi exclusivement des tissus non transformés
de créateurs et marques de vêtement belges