mardi 25 mars 2014

Vitamin D à la tomate


On pourrait croire que j'ai décidé de complètement vous abandonner...
Que nenni, comme on dit par chez moi...
Promis, passer par ici me manque.
Vous raconter des bétises me manque.
Vous montrer des trucs que je suis trop contente d'avoir réalisés
moi-même avec tout mes petits doigts
et ma super machine à coudre me maaanque...


 Mais, voyez-vous, je suis en panne.
Complètement kaput, marcheplus, raté, cassé, nul, deux sur dix...
Je rate TOUT ce que je tente de coudre.
Tout, sauf des chemises pour mon chéri...
Et comme  c'est toujours le même modèle,
je ne suis pas sûre que ça vous botte
que je vous innonde de photos de mon chéri en chemise...



 Du coup, je vous innonde de tricot...
Là, ouf, je touche du bois, croise les doigts et les orteils,
mais jusqu'ici, tout va bien...
Du coup, quand je ne bosse pas, ne dors pas,
ne mange pas, ne conduis pas, ne vois pas des amis,
je ne fais plus rien qu'à tricoter...
Limite, je tricote même sous la douche...


 Et donc, pendant un mois, c'est le joli Vitamin D
qui a habité sur mes aiguilles...
Aaaah le vitamin D...
Encore un de ces modèles dont je rêve depuis mes premières mailles...
Mais, là, pour le coup, ce n'est pas la difficulté qui m'a rébarbationnée...
Mais la peur de l'ennui, de la monotonie...
Parce que si un truc est certain,
c'est que le Vitamin D n'est pas un modèle qui peut être terminé
avant même de l'avoir commencé...
Oh que non!


 Au début, tu te marres avec tes 48 mailles...
Mais, ça c'est au début...
Parce que comme tu passes ton temps à faire des augmentations et des jetés,
tes rangs rallongent à une vitesse Vprime
même les rangs raccourcis...
c'est pour te dire...
(humour à 2 balles de tricoteuse qui ne comprend pas
pq ça s'appelle des rangs raccourcis alors que plus il y en a, plus ils sont longs...)



 Mais, en même temps, t'es prévenue avant de commencer...
Toute personne qui l'a tricoté te le dira...
Le Vitamin D, c'est long
Pas monotone mais long...
Donc t'en prends ton parti et tu tricotes dès que tu peux...
Tranquille...


 Et, le vrai drame se situe juste quand tu viens de le terminer...
Ben oui, c'est pas pour rien que t'en rêvais depuis des mois...
Il est canon, le Vitamin D...
Et à peine enfilé,
tu sais que tu vas devoir tout recommencer de zéro...
Non pas parce que tu t'es plantée, non...
Mais parce qu'il est tellement top que maintenant,
tu en veux un dans chaque couleur de l'arc-en-ciel...
minimum...


Modèle Vitamin D - disponible sur Ravelry
Taille M2
Laine Drops Baby Alpaga Silk - 7,5 pelotes - Aiguilles 3,5mm
Modifs: manches tricotées en rond et allongées pour faire 55cm
+ 2 répétitions du motif en plus pour l'allonger un peu



mardi 11 mars 2014

Le Rock est un Everest


Dans la série, il n'est jamais trop tard...
voici mon Rock Island...

Mais oui, mais forcément, quand le modèle est sorti,
j'ai clignoté des yeux ébahis, j'ai poussé des waouwjeveux.
Mais, à cette époque-là,  
j'avais royalement raté un col et une paire de jambières...
Ce qui, évidement, m'a découragée de re-tricoter
quoi que ce soit pendant quelques mois...
Alors, tout un Rock Island, imagine...



Mais la tentation fut trop forte...
Je ne vous l'apprends pas...
Trop de jolis modèles sont disponibles...
Trop de tentations...

J'ai donc persévéré dans l'enchevêtrement de mailles...
Jusqu'à me sentir capable d'affronter l'Everest tricotesque
qu'est le Rock Island...

 

 Bon, disons-le tout de suite...
Je l'adooooore!
Mais...
j'ai dé-tes-té le tricoter...


  
C'est long, c'est répétitif, il faut être hyyyyper concentré
ce qui est complètement hors de portée de la mouette sinusiteuse que je suis
2 mailles sur 8, t'as l'impression qu'il te manque une main. Ou une maille...
Et quand tu l'as enfin terminé, tu te retrouves avec un espèce de chiffon troutrouté...

Mais, heureusement, la magie du blocage fait son effet...
Et 12 millions d'épingles plus tard,
tu te rends compte que ce n'est pas 2 mailles que tu as perdu, mais 4,
quelques heures de séchage,
tu peux enfin t'enrouler dans ton Everest...



Et, là,  tu lui pardonnes tout...

Tu te blottis dedans, tu te l'enroules autour du cou
Et tu t'étonnes d'y être arrivée...
D'avoir vaincu ton Everest à toi...
Comme quoi, en fait, il suffit parfois de croire en soi...



Modèle Rock Island
offert par BidulAmoi (trop trop merci, encore et encore)
Laine Drops Lace - environ 75g - colori 0501
Aiguilles 4mm


mardi 25 février 2014

Nuageux, vert et texturé


Nan mais c'est quoi, ça pour un titre peu ragoûtant?
Vous pourriez croire que je vais vous parler d'une vilaine maladie infectieuse,
ou d'un champignon atomique...
Point du tout!
C'est évidement de tricot qu'il s'agit...
 

Parce que quand on se met à tricoter 3 siècles après tout le monde,
on découvre de bien jolis modèles 2 siècles et demi après les autres...
Forcément...


Là, pour le coup, je cherchais une jolie idée pour ne pas garder
mes 3 dernières et merveilleuses pelotes de Mohair des Fermes de France
trop longtemps non utilisées...
Dans ma ptite tête de mouette sinusiteuse
se dessinait un châle, douillet, épais, lumineux...

Farfouillette sur Ravelry et
baladage sur Pinterest m'ont menée
à découvrir le Textured Shawl d'Orlane...
Pile complètement ce dont j'avais envie...
Trop trop cool...



Juste le temps de commander 3 pelotes d'Alpaca de Drops
pour accompagner mon Mohair
et le Textured Shawl s'est retrouvé sur mes aiguilles...
En vrai, le patron est plutôt une recette...
Et c'est ça qui est chouette...
Orlane y explique le point texturé, la construction générale et, ensuite,
précise ce que d'autres ont réalisé comme alternance de motifs, laines utilisées...
En gros, chacun fait ce qu'il veut...
Sympa!


Personnellement, comme l'idée était d'utiliser
jusqu'à la dernière miette de mon Mohair,
 j’ai tricoté 16 rangs de jersey,
16 rangs de point texturé,
16 rangs de jersey,
16 rangs de point texturé,
16 rangs de jersey,
16 rangs de point texturé,
6 rangs de jersey
et  34 rangs de point mousse.


 Résultat? 
Je suis fan!
D'où l'avalanche de photos ;-)
Et même si ce modèle circule sur la bloggo depuis des années,
je le conseille vivement à toute tricoteuse ayant envie
d'un châle léger, texturé et passionnant à tricoter ;-)




Modèle: Textured Shawl d'Orlane, gratuit sur Ravelry
laine: 3 boules de Mohair des Fermes de France + 2,5 pelotes de Drops Alpaca
aiguilles 5,5mm


vendredi 21 février 2014

un tapis au crochet


 Vous souvenez-vous de l'incroyablissime salle de bain que mon mari chéri a conçue, construite et fabricationnée
de ses doigts magiques, il y a quelques années?
Et bien, depuis, il nous y manquait un truc tout bête...
Un joli tapis pour y poser nos petons humides...


Manque de temps, indécésite aigüe quant au choix de la laine, du modèle, 
vous me connaissez...

Et puis, à Noël, ma belle-soeur m'a offert un joli cadeau surprise:
4 énormes pelotes de Bravo Big de Schachenmayer. Marrons.
Trop cooool.
Pile dans les tons de nos jolis murs en mortex...
Pile assez grosse pour se transformer en tapis crocheté...


Mais j'ai repoussé...
Quelques projets tricots m'ont retardées, vous le savez ;-)
Bizarrement, je croyais que ce tapis allait me prendre des siècles...
drôle d'idée...


Il m'a fallu 7 heures pour le réaliser...
Hier, quand j'ai enfin décidé à me lancer...
Poussée par les copines d'IG qui trouvaient
que j'avais bien assez de gilets tricotés...


Et le tapis est adopté, testé et approuvé...
par mon chéri, par les chats, par moi...
et par mes beaux-fils qui trouveraient sympa que j'en fasse un bleu...
Pour dans leur salle de bains à eux...



100% acrylique - colori 0110
Pile 3 pelotes
 
Veuillez excuser la piètre qualité des photos...
le soleil joue à cache-cache avec les nuages...
mais j'étais trop impatiente de vous le montrer ;-)
 

jeudi 20 février 2014

Un tirage au sort sous haute surveillance


Roulements de tambour...
Pour le grand tirage au sort de la gagnante de la robe fleurie...
Concours qui a connu un énoooorme succès de participations*...




Et la gagnante est... 
(vous avez le coeur qui bat à toute allure? c'est normal, c'est le suspeeense)



Félicitations à toi

Envoie-moi tes coordonnées par e-mail à l'adresse spunkybelgian[@]gmail[point]com
et je te ferai parvenir rapidement ta petite robe printanière ;-)

Ce tirage au sort - afin d'être irréprochable -
a été effectué sous la surveillance avertie de Momoche
qui ne passait pas du tout par là pour vérifier
 qu'il n'y avait rien à manger dans ce joli bol bleu...
pas du tout.
.. 

* Merci à toutes celles qui ont tenté leur chance, ici ou sur Hellocoton...
vous étiez carrément 14! Je ne m'attendais qu'à avoir une ou 2 réponses ;-)


Et merci aussi pour vos nombreux commentaires sur mes pensées philosophiques sur le tricot... Je suis complètement rassurée ne pas être la seule à avoir envie d'avoir fini avant de commencer, de déjà penser au projet suivant ou de détester faire les manches ;-) vive le tricot ;-)

mardi 18 février 2014

Pourquoi tricote-t'on?


J'ai acheté cette laine en décembre, presque sur un coup de tête...
Trop trop trop belle...
Je l'avais glissée sous le sapin... auto-cadeau ;-)
Trop trop trop douce...
Je comptais la tricoter en double pour en faire
une veste bordée d'une grosse torsade...
Mais c'est un fil qui change d'épaisseur
et la grosse torsade ne ressemblait à rien.
Damned saperlipopette!



J'ai donc tricoté mon RockyCoast pour prendre le temps de réfléchir,
trouver une alternative...
Afin de pouvoir au plus vite me parer de ce divin fil vert...

Mon cerveau - avec l'aide de Ravelry et Pinterest, forcément ;-) -
a donc organisé un savant diaporama 
de tous les modèles possibles, imaginables et précédement repérés
se tricotant en 4,5 ou 5 et nécessitant très très beaucoup de laine...



Et c'est le Erte Cardigan qui a été sélectionné...
Il correspondait parfaitement aux critères prédéterminés
Et faisait partie de mon top 10 des
"Trucs à me tricoter absolument un jour quand je n'aurai rien de mieux à faire"



Ben oui, parce que un cardigan à long pans,
j'en avais déjà tricoté un - rappelez-vous de mon Dahlia joli...
Je connaissais le principe...
Le motif du dos qui déchire tout... 
et pour lequel il te faut juste 8 mains pour le réaliser...
Et les grands pans avant et leur kilomètres de jersey
à se manger non assaisonnés...
ya de quoi rebuter toute tricoteuse passionnée...



Mais je me suis raisonné...
Décidant qu'il était temps de perdre cette manie
de vouloir avoir fini avant de commencer...
Ce cardigan serait long et monotone à tricoter...
Tant pis!
ou tant mieux!
Après tout, pourquoi tricote-t'on?
Pour le plaisir de tricoter
ou pour posséder tellement de gros gilets
que l'hiver est trop court pour tous les porter?


Ce modèle se commence en douceur...
Par le centre du motif du dos, 6 aiguilles à la main
(5 double-pointe et 1 à torsade).
On passe rapidement à l'aiguille circulaire et tout à coup, 
on se retrouve avec 391 mailles sur l'aiguille...
Ensuite, c'est un jeu de mailles en attente,
de jersey et de bordure en dentelle...
Le plus difficile est de ne pas pouvoir l'essayer
avant d'avoir entamé les manches...



Et tout en le tricotant, j'ai pensé au fait que finalement,
cela fait 3 ans que je tricote...
Et qu'il est enfin temps que j'admette que c'est le plaisir de faire
qui prime sur le fait de posséder tel ou tel modèle.
Que ça ne sert à rien de toujours me dépêcher
pour pouvoir déjà passer au modèle suivant.
Que oui, les km de jersey, c'est monotone
mais c'est ce qui fait que j'aime les cardigans à pans...
Que oui, des torsades sur aiguilles double-pointe, c'est agaçant
mais c'est ce qui fait le charme de ce cardigan... 

Finalement, en vrai, je tricote parce que j'aime ça
et, bonus royal, à la fin,
j'ai un super cardigan à pans pour m'enrouler dedans,
tricoté dans une laine toute douce
et d'un vert parfaitement prodigieux
et beaucoup plus lumineux que sur les photos...  ;-)
 
Et vous? Pourquoi tricotez-vous?


Modèle: Erte Cardigan
Colori 13 - quasi 9 pelotes
aiguilles 5mm
Taille 49 1/2



jeudi 13 février 2014

Une robe à ma taille et une robe à vous offrir


Et voilààà, la reine des idées fixes a encore frappé...
Bé oui, rappelle-toi de ma robe Tanja,
celle dont on aurait pu croire que je l'avais piquée à ma ptite soeur...
Je l'ai donc recousue dans le même tissu
mais, cette fois, en l'adaptant à ma morphologie...


 Je n'ai pas changé grand chose en vrai...
J'ai ajouté 1cm de chaque côté du devant haut...
Histoire de pouvoir respirer...
Et j'ai surtout allongé le haut de 10cm
Juste pour ne plus me retrouver avec la taille 5cm au dessus du nombril...

 

 Une personne saine d'esprit aurait probablement démonté la trop petite 
pour récupérer les parties qui pouvaient l'être:
la jupe et la fermeture éclair...
Mais je n'aime pas découdre...
Surtout quand j'ai tout surjeté bien comme il faut...


Et puis, j'avais encore pile assez de tissu pour complètement la refaire.
Finalement, c'était presque plus rapide...
Du coup, l'autre, je me suis dit que je pourrais vous l'offrir...
 

Donc, voilà, si, parmi vous, se cache une femme
taillant du 42-44, mesurant moins d'1m75
et aimant les robes toutes couvertes de mini fleurs, 
qu'elle me le dise dans les commentaires...
Et si, par un hasard énooorme, vous étiez carrément plusieurs,
Je ferai un ptit tirage au sort jeudi prochain, le 20/2...



 Il faut juste que vous sachiez que je resterai à jamais
une quiche en pose de fermetures invisibles 
et que la dite fermeture est parfaitement visible
Mais rien ne vous empêche, vous, de la démonter
pour que ce soit plus mieux joliiii ;-)